De la Sérénité : une approche transdisciplinaire


Dans le cadre des activités du Laboratoire d’Éthique Médicale & Médecine Légale

Thème : « De la Sérénité : une approche transdisciplinaire »

Vous êtes invités à venir partager la séance du SFB, Séminaire Franco Brésilien mardi 1° décembre 2015 de 15h00 à 18h00

Université René Descartes
Laboratoire d’Ethique Médicale & de Médecine Légale
45 rue des Saints Pères 75006 Paris
6ème étage Salle Piaget A. 15h00 – 18h00

Nous recevons :

Norbert Chatillon, Psychanalyste, auteur

« La sérénité crispée »

Comment vivre la sérénité en périodes de crises ou de menaces ? Dans l’approche psychanalytique : « Et l’inconscient dans tout ça ? » Comment prendre racine dans les parts le plus sereines de soi lorsque la violence vient tuer notre mode habituel de présence au monde ?

Travailler sur ce paradoxe : c’est lorsque nous avons le plus besoin de nos ressources intérieurs, de nos capacités d’adaptation et d’imagination que nous sommes menacés par l’inhibition, la peur, la peur la plus frontale, le stress, et nous sommes exposés à l’aggravation du risque depuis un autre danger, intérieur celui-ci, qui nous paralyse, nous laisse sur place et sans ressources, encore plus fortement.

Quels ressorts, le plus souvent inconnus de nous-même, voire ignorés de toute expérience de la chose, nous font réagir  de façon adéquate à la situation, ou nous font nous précipiter vers la mort qui aurait au moins cette étrange vertu de supprimer notre terreur ?

C.V. : Psychanalyste, Président du Groupe d’Etudes C.G.Jung. Séminaire en cours 2015/2016 : « L’amour et son semblant ». Ouvrages de Norbert Chatillon parus aux Editions Grego : « Le traumatisme, une énigme de l’intime », « Penser depuis l’inconscient », « Humain, en deçà de bien & mal », « Variations sur les ordinaires de la vie », « Psychanalyse & Management », et « Stanislas de Haldat », avec la collaboration scientifique de Norbert Chatillon. « Donner sa vraie valeur à l’argent », Editions Hachette Psychologies.

Sylvie Dallet, Philosophe, auteur

« Savoirs sereins »

Dans le voyage de la transe, les chamanes voient dans le « noir » en toute discrétion. La dimension de la recherche contemporaine s’exprime de plus en plus dans une relation à l’autre et dans le respect des savoirs anciens. Il est peut-être temps de repenser « la sérénité des savoirs », comme autant de formes de l’expérience calme et de la philosophie de l’écoute.

C.V. : Historienne et philosophe, Sylvie Dallet, professeur des universités en Arts (UPEM/UVSQ), dirige le programme international Ethiques de la Création, piloté par l’institut Charles Cros. Responsable du séminaire de recherche Ethiques & Mythes de la Création, elle a publié de nombreux ouvrages dont « Savoir de frontières (avec Elie Yazbek, 2013), Ethiques du Goût (avec Eric Delassus, 2014) et « Les Territoires du sentiment océanique (avec Emile Noël, 2012)

Lorenzo Soccavo, prospectiviste du livre, de la lecture, auteur

« Existe-t-il une sérénité du texte imprimé et de sa lecture ? »

« Les technologies issues de l’informatique nous immergent dans un monde au sein duquel les dispositifs de lecture et d’information  en temps réel nous sont de moins en moins maitrisables. En même temps, les nouvelles formes de narration et de partages d’informations brouillent les frontières entre réalités et fictions, informations et rumeurs.

Les nouveaux dispositifs de lecture interrogent notre  rapport au temps et au réel.

Cette intervention autour de l’interrogation : « Existe-t-il une sérénité du texte imprimé et de sa lecture ? » aura pour objectif de questionner l’éventuelle perte du sentiment de la sérénité de la lecture profonde, au fil des mutations des dispositifs et des pratiques de lecture. »

C.V. : Lorenzo Soccavo est chercheur associé à l’Institut Charles Cros et prospectiviste du livre, de la lecture et de l’édition à Paris. Auteur de plusieurs ouvrages dont : « Les mutations do Livre et de la Lecture » 2014, « De la bibliothèque à la bibliosphère » 2011, et « Gutenberg 2.0, le futur du livre, 2007, il est le concepteur de la prospective du livre et intervient régulièrement comme conférencier, enseignant ou formateur, au service de tous les professionnels du livre et de la lecture, de l’édition imprimée et numérique. Plusieurs de ses prototypes de médiation numérique sur le livre sont développés sur la plate-forme web 3D immersive EVER [Environnement Virtuel pour l’Enseignement et la Recherche] de l’Université de Strasbourg.

Orazio Maria Valastro, sociologue, chercheur indépendant, auteur

« Ethiques et esthétiques de la sérénité : contribution à une approche transdisciplinaire »

Y-a-t-il une véritable rupture entre l’éthique et l’esthétique ou bien nous assistons à un processus de revitalisation sollicitant une posture de connaissance et compréhension du monde social qui ne se veut pas dogmatique et thérapeutique ? La relation humaine, l’expérience contemporaine que nous pouvons en faire dans les contextes et les espaces sociaux et culturels, nous interroge aujourd’hui sur le sens de l’accomplissement de soi et le lien entre le devenir personnel et les conditions collectives de la vie. Cet esprit du cœur qu’anime une quête de la sérénité face à la souffrance sociale et existentielle, au malaise physique et psychique, accompagne la mise en récit et la création esthétique dans la pratique moderne de l’écriture de soi. Pour se mettre à l’écoute des sensibilités esthétiques de la sérénité, d’un ressentir commun étayé par ce mouvement de recherche de soi et de sens, il faut suivre le cœur dans la compréhension du tout et de la vie. Il faut ramener au cœur l’analyse sociologique d’un vouloir vivre sollicité par les sensibilités  éthiques de la réciprocité et de l’altérité, du pardon et de la beauté, génératrices d’un engagement éthique collectif.

CV: sociologue et chercheur indépendant, Orazio Maria Valastro vit en Sicile. Membre de la Société internationale de mythanalyse, a fondé en 2002 et dirige les publications de M@gm@, revue internationale en sciences humaines et sociales. Formateur autobiographe dans les écritures relationnelles de soin, diplômé à la Libre Université de l’Autobiographie d’Anghiari, dirige depuis 2005 les Ateliers de l’imaginaire autobiographique de l’organisation de volontariat Les étoiles dans la poche: un projet d’éducation socioculturelle de l’expérience de la narration et de l’écriture de soi, partageant une pédagogie de la mémoire et de l’imaginaire et une éthique de l’écoute sensible de soi et de l’autre. En 2012 il a créé Thrinakìa, un concours international d’écritures autobiographiques dédiées à la Sicile. En France, il a étudié la sociologie à l’Université René Descartes et l’imaginaire dans l’écriture de soi avec son doctorat en sociologie à l’Université Paul Valéry.

En Italie il s’est perfectionné en Théorie et analyse qualitative à l’Université La Sapienza de Rome.

Parmi ses publications récentes en langue française : la direction d’un projet de recherche international de la revue M@gm@, Mythanalyses postmodernes de la santé mentale (Les Cahiers de M@gm@, Roma, Aracne Editrice, 2014) ; un article sur la fabulation et l’imaginaire dans les récits contemporains de la Sicile, Mythanalyse de l’Île : polysémie de l’imaginaire de Thrinakìa (M@gm@, vol.12 n.3, 2014) ; un recueil d’articles autour de l’écriture de soi, Écritures sociologiques d’ailleurs (Les Éditions du Net, 2013).

« Il y a des lieux que l’on admire : il y en a d’autres qui touchent, et où l’on aimerait à vivre. Il me semble que l’on dépend des lieux pour l’esprit, l’humeur, la passion, le goût et les sentiments. » La Bruyère, Les Caractères.

« L’homme qui ne sait pas trouver le chemin de son idéal mène une vie plus frivole et plus insolente que l’homme sans idéal. » Nietzsche, Par-delà bien et mal.

« Inutile de tirer votre épée pour couper de l’eau ; l’eau continuera de couler.» Li Po

Ana Maria Peçanha
Chercheur invité au Laboratoire
Responsable du Séminaire Franco Brésilien – SFB.
Université René Descartes
Laboratoire d’Ethique Médicale & de Médecine Légale
45 rue des Saints Pères 75006 Paris
6ème étage Salle Piaget A. 15h00 – 18h00

Download (PDF, 634KB)

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

*